Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Catherine VEYSSY

Vice-Présidente de la Région Aquitaine, Maire de Cénac, je considère que la question sociale est plus que jamais au coeur des débats, parce que mon engagement d'élue de la République, au quotidien, m'amène à côtoyer des jeunes sans qualification, des demandeurs d'emploi qui aspirent à vivre dignement de leur travail, des salariés inquiets pour l'avenir de leur entreprise... Convictions, réflexions, actions, c'est que je propose de partager avec celles et ceux qui ne renoncent pas.

Salon AQUITEC 2013

Publié le 17 Février 2013 par Catherine Veyssy in formation professionnelle

 Vendredi 15 février 2012 -

 

(discours Catherine VEYSSY)

 

 

Monsieur le Président d’Aquitec

Monsieur le Préfet,

Monsieur le Recteur,

Monsieur le Maire,

Monsieur le Président de la Communauté Urbaine de Bordeaux,

Mesdames, Messieurs les Chefs d’Établissements,

Mesdames, Messieurs,

 

Nous voici réunis, une nouvelle fois pour la  24ème édition du Salon AQUITEC, mais c’est aussi le 1er Salon Aquitec qui s’ouvre sans la présence à nos côtés de son Président-Fondateur, Mr Guy Bernard. Le Président du Conseil Régional d’Aquitaine, que je représente ici, partage et fait siens tous les propos que nous venons d’entendre. Nous devons à Guy Bernard l’ancrage solide d’Aquitec, qu’il a eu à cœur, au fil des ans, par sa détermination et son engagement, d’inscrire désormais, au plan national, comme l’un des éléments majeurs  qui valorisent l’information sur l’orientation, la formation et les métiers.

 

Démontrer que le dynamisme des entreprises en Aquitaine est une réalité, convaincre qu’une formation de qualité est le meilleur moyen d’accéder à un emploi, encourager l’émergence des nouveaux métiers, accompagner les enfants et leurs parents, les enseignants et les formateurs, les adultes en quête d’information et de formation, telles sont nos ambitions et notre présence, nombreuse ici dans ce Salon Aquitec vient le démontrer.

 

Cela signifie que chacune et chacun, à la place qui est la sienne, constitue un maillon essentiel et inamovible dans cette chaîne vitale qui part de l’école pour aller jusqu’à l’entreprise.

 

Mais nous n’ignorons pas que le chômage, dans notre pays, vient exposer singulièrement les jeunes et notamment les moins qualifiés.

 

L’enjeu des Emplois d’Avenir, mis en œuvre depuis novembre 2012, va contribuer à relever le défi de l’accès à la qualification pour les 150 000 jeunes qui sortent du système scolaire, chaque année, sans aucun diplôme. 4275 Emplois d’Avenir devront être signés en Aquitaine d’ici la fin de l’année.

 

 

La Région s’impliquera sur le volet formation de ce dispositif en favorisant le repérage des jeunes positionnés sur les actions du Programme Régional de Formation, en s’impliquant dans l’identification des filières et des métiers d’avenir en lien avec les partenaires sociaux.

 

Enfin, la Région Aquitaine vient de créer un chéque-qualification « Emplois d’Avenir » pour encourager le développement du parcours de formation de ces jeunes.

 

L’engagement des 23 Missions Locales d’Aquitaine dans l’accompagnement et le suivi de ce nouveau dispositif est une condition essentielle de réussite. Ces structures font partie intégrante de cette chaîne vitale que j’évoquais il y a quelques instants. 65 000 jeunes ont été accueillis en 2012 dont 25 000 primo-accueillis. Plus de 40% n’ont aucune qualification. Ces seuls chiffres, incontestablement, engagent notre obligation collective de réussite.

 

La Région Aquitaine prend toute sa part pour relever ce défi. C’est tout le sens de la politique régionale « nouvelles chances » qui se déploie au fil des mois sur l’ensemble du territoire aquitain.

 

Il s’agit là des « conventions nouvelles chances » signées avec les Missions Locales, « nouvelles chances par l’alternance » qui sera menée en 2013 sur l’ensemble des sites AFPA en Aquitaine, les chantiers-formation « nouvelles chances » et encore les expérimentations « Aquitaine Cap Nouvelles Chances » menées à Bergerac et sur la Rive Droite de Gironde ainsi que « Nouvelles Chances par l’Orientation » actuellement testée à Oloron-Ste-Marie.

 

De l’audace, de la créativité, notre époque nous appelle à explorer de nouvelles approches, à rassembler nos moyens et nos idées pour toujours chercher à améliorer et à valoriser l’existant. A ce titre, l’apprentissage constitue un atout formidable pour favoriser la construction de compétences et l’insertion professionnelle des jeunes. L’insertion professionnelle des apprentis, une fois diplômés, avoisine en effet les 80%.

 

L’Aquitaine consacre à l’apprentissage un budget conséquent, l’un des plus importants en France : 120 millions d’€/an,  avec 19.130 apprentis recensés en janvier 2012 soit 3.000 apprentis de plus en 5 ans.

L’Aquitaine a aussi la particularité d’avoir accru le nombre de formations dans les niveaux de qualification les plus élevés (22% des apprentis sont dans l’enseignement supérieur) tout en augmentant les formations au niveau CAP.

 

 Saluons enfin l’ouverture de 80 nouvelles formations à la rentrée 2012 correspondant à 1.000 places de plus dans les CFA. C’est le fruit d’un travail collaboratif sur la carte de formation avec les branches professionnelles et les centres de formation.

 

Partageons donc la belle réussite de l’Aquitaine aux dernières Olympiades des Métiers, organisée du 23 au 25 novembre à Clermont Ferrand. Ainsi, l’Aquitaine s’est classée 2ème région française avec 13 médailles dont 6 en or dans des disciplines aussi variées que la chaudronnerie, le câblage des réseaux haut débit, la maintenance de matériel agricole, le dessin industriel ou la plâtrerie. La Région Aquitaine poursuivra sa politique d’apprentissage en investissant, aux côtés de l’Etat, au niveau des bâtiments et des équipements en lien avec le niveau technologique des entreprises. Une première pierre a d’ailleurs été posée en le 3 décembre 2012 pour la création d’un nouveau CFA à Mont-de-Marsan, porté par la Chambre des Métiers des Landes.

 

Notre volonté c’est de gagner, avec vous, le pari de la formation et de la qualification des jeunes et de répondre aussi aux besoins des entreprises et des territoires en termes d’emplois et de compétences.

 AQUITEC 2O13 - 1

Cette année 2013 verra se concrétiser bon nombre d’actions qui, toutes, vont concourir à remporter ce pari.

 

Citons, le développement de l’Environnement Numérique de Travail dans les lycées, prénommée Léa. Fruit d’un partenariat Région-Rectorat-DRAAF, cette plate-forme permettant aux élèves, parents, communauté éducative, de bénéficier des services numériques de leur lycée en tout lieu et à toute heure, a été testée en novembre 2012 dans une douzaine d’établissements en Aquitaine. La généralisation à l’ensemble des lycées de la Région devrait se faire d’ici fin mars 2013.

 

Permettez-moi d’évoquer également l’Aérocampus de Latresne qui, cette année encore, poursuivra son envol, avec un nombre toujours croissant d’élèves accueillis en formation initiale : 123 sur cette année scolaire, ils devraient être 200 à la prochaine rentrée 2013-2014 avec la création du BTS Aéronautique par voie scolaire et le 1er lycée professionnel franco-allemand de notre pays.  Les filières de maintenance aéronautique sont attractives, et les résultats des élèves de l’Aérocampus parlent tout seuls : 100 % de réussite au bac pro scolaire et 100 % de réussite au bac pro par apprentissage !

 

Enfin, la compétence majeure des Régions étant la Formation Professionnelle continue, la Région Aquitaine va décliner concrétement, avec ses partenaires, de nouveaux engagements qui avaient été actés dans le Contrat de Plan Régional pour le Développement de la Formation Professionnelle.

 

Citons le Schéma régional de développement et d’animation de la VAE. Je signale à cet effet quune conférence sur la VAE est organisée avec des usagers et des professionnels, cet après-midi à 16h.

 

Citons également le  Plan régional de prévention et de lutte contre l’illettrisme que j’aurai l’honneur de présenter aux élus régionaux lors de la prochaine séance plenière du 4 mars. Ce Plan a été conçu en partenariat avec le Rectorat, les services de l'Etat, après une large consultation des professionnels de la formation et de l'orientation, acteurs, bénévoles, associations.

 

C’est un sujet important, car les derniers chiffres de l'INSEE de 2010 indiquent que 4,1% des jeunes aquitains sont repérés comme étant en grande difficulté face aux savoirs de base, avec de grandes disparités sur le territoire aquitain.

 

L’enjeu de la politique régionale de Formation est bien de toujours mieux répondre aux besoins de l’économie et des territoires  en améliorant chaque année le contenu des 14 contrats  d’objectifs territoriaux mené avec l’ensemble des branches professionnelles, des OPCA de l’état (Rectorat, DRAF, Pôle emploi)

 

En 2013, la Région Aquitaine va déployer 2 nouveaux pôles d’excellence de formation :

 

- un pôle d’excellence sur les métiers du cuir et luxe situé en Dordogne 

- un pôle d’excellence sur les métiers de la Forêt et du bois (Xylocampus) : en cours de discussion avec la branche professionnelle et Xylofutur.

 

Cette démarche concerne un secteur où le vivier d’emploi est important, où tous les publics peuvent être concernés, les 3 voies de formation, les agents économiques, industriels et branches aux côtés des pouvoirs publics.

 

 

 Et je ne peux être ici à Aquitec sans évoquer Aquitaine Cap Métiers dont le bilan de 2012 est plus qu’éloquent avec :

- 55 000 pré inscriptions en ligne : l’outil ACM permet d’avoir en région un seul outil pour l’offre Région et pole Emploi. C’est un cas unique en France.

 

- 135 00 visiteurs uniques du Portail internet Aquitaine Cap Métiers :

 

- 11 Espaces métiers d’Aquitaine (EMA)

-          7 EMA en service: Mérignac, Bordeaux, Périgueux, Sarlat-Terrasson, Villeneuve s/Lot-Fumel, Mourenx-Oloron-Orthez, Bayonne

-          4 EMA en cours de finalisation : Mont de Marsan, Morlaàs, Pau, Libourne

 

- 3 Grandes expos avec 10 000 visiteurs (1 nouvelle grande expo sur les métiers du bâtiment en avril)

 

- Coups de projecteurs : avec10 expositions mobiles qui tournent déjà. + 2 nouvelles au printemps

 

- Aquitaine Cap Formation : 1000 professionnels de la formation « formés »

 

- L’Observatoire Régional de l’Emploi et de la Formation :

        .

La mise en place à terme d’un véritable « SERVICE PUBLIC DE L’ORIENTATION » pour construire une véritable cohérence entre les besoins de l’économie et des territoires et le dessin des nouvelles cartes de formations et des niveaux de qualifications se poursuit.

 

Aquitaine Cap Métiers est aujourd’hui un espace incontournable de rencontres entre le monde économique, les entreprises, les métiers et l’ensemble des acteurs de l’orientation et de la formation.

 

 

Enfin, l’année 2013 verra également aboutir la loi sur l’acte 3 de la décentralisation qui va dessiner de nouvelles perspectives d’évolution de la politique régionale de Formation Professionnelle.

 

Ainsi, les Régions devraient être compétentes vis-à-vis de tous les publics, y compris ceux relevant jusqu’à présent des compétences de l’Etat (les Français établis hors de France, les personnes handicapées, les personnes détenues – le cas déjà en Aquitaine). 

Les Régions devraient également être compétentes en matière de lutte contre l’illettrisme. En outre, les CFA devraient leur être transférés, les Régions devant ainsi être investies d’une compétence exclusive.

 

S’agissant de l’orientation, la future loi prévoit qu’une partie du service public de l’orientation scolaire et professionnelle soit décentralisée aux Régions qui devraient assurer la mise en œuvre hors des établissements scolaires, dans le cadre des CIO, la politique d’orientation définie par l’Etat au niveau national.

 

 

La Région Aquitaine saura assumer toutes ces nouvelles responsabilités qui lui seront confiées par la Loi. Le Conseil Régional remplit, depuis 30 ans, de par la loi, des missions de service public et ses agents relèvent du statut de la fonction publique.

 

***

C’est parce que nous sommes dans ce moment si particulier, où de nouveaux modes de partenariat et de gouvernance vont se dessiner, qu’il est important que nous soyons ici rassemblés, à l’occasion de ce 24 ème Salon AQUITEC, pour démontrer notre volonté commune de nous engager concrètement au plus près des besoins des jeunes et des adultes, des territoires et des entreprises.

 

Il est essentiel que chacun investisse  les espaces thématiques qui présentent de nombreuses filières. Que chacun profite des animations, des démonstrations, des débats, des rencontres durant ces 3 jours car la rencontre directe des acteurs est profitable à tous.

 

Je remercie donc toute l’équipe d’AQUITEC, pour l’organisation de cet évènement qui perpétue l’initiative de Mr Guy Bernard.

 

Je suis heureuse, au nom du Conseil Régional d’Aquitaine, d’inaugurer avec vous ce 24ème salon Aquitec et d’accompagner les initiatives en faveur de l’égalité des chances, pour la formation, pour l’emploi.

 

Je vous remercie.

 

Commenter cet article